"You are always on my mind!"

samedi 5 décembre 2009

Swing low, sweet chariot


Swing low, sweet chariot
Coming for to carry me home
Swing low, sweet chariot
Coming for to carry me home

I looked over Jordan and what did I see
Coming for to carry me home
A band of angels coming after me
Coming for to carry me home

(chorus)

Sometimes I'm up and sometimes I'm down
Coming for to carry me home
But still my soul feels heavenly bound
Coming for to carry me home

(chorus)

The brightest day that I can say
Coming for to carry me home
When Jesus washed my sins away,
Coming for to carry me home.

(chorus)

If I get there before you do
Coming for to carry me home
I'll cut a hole and pull you through
Coming for to carry me home

(chorus)

If you get there before I do
Coming for to carry me home
Tell all my friends I'm coming too
Coming for to carry me home

(chorus)

Cette chanson très représentative du "Negro Spiritual", a été écrite par un esclave noir américain, Wallace (Wallis) Willis, probablement au milieu du 19ème siècle, et a été chantée par les plus grands artistes (dont Louis Armstrong, Joan Baez, The Golden Gate Quartet...). Elle est devenue aussi l'emblème de l'équipe de rugby britannique, à la suite d'une victoire inespérée contre l'Irlande, en grande partie due à un joueur noir, Chris Oti.
Le thème est celui du paradis, considéré comme la "maison", le véritable "foyer" vers lequel les anges devraient nous ramener après la mort, si nous l'avons mérité.
La mélodie lente et répétitive évoque le balancement du chariot.
Le ton est celui de l'espoir d'une liberté et d'un bonheur inaccessibles sur cette terre, mais promis dans l'autre monde.
La croyance religieuse incitait-elle les esclaves à se résigner et accepter leur sort, ou à mieux le supporter ?
N'est-ce pas étrange que ceux-là mêmes qui exploitaient ces esclaves s'accommodaient fort bien des mêmes croyances religieuses ?



Berce-moi, gentil chariot

Berce-moi, gentil chariot
Venant me ramener au ciel,
Berce-moi, gentil chariot
Venant me ramener au ciel,

Par-dessus le Jourdain, qu’ai-je vu approcher ?
Venant me ramener au ciel,
Une compagnie d’anges venant me chercher
Venant me ramener au ciel.

Malgré les hauts et les bas cruels,
Venant me ramener au ciel,
Mon âme reste tournée vers le ciel,
Venant me ramener au ciel,

La clarté du jour m’a touché,
Venant me ramener au ciel,
Quand Jésus lava mes péchés,
Venant me ramener au ciel,

Si j’arrive là-haut avant vous,
Venant me ramener au ciel,
Je vous hisserai par un trou,
Venant me ramener au ciel,

Mais s’il fallait que je vous suive,
Venant me ramener au ciel,
Dites à mes amis que j’arrive,
Venant me ramener au ciel,

(Traduction - Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :