"You are always on my mind!"

vendredi 13 août 2010

Kathy’s Song

I hear the drizzle of the rain 
Like a memory it falls 
Soft and warm continuing 
Tapping on my roof and walls.
[…]


La pluie incite à la rêverie… quand on est au chaud à l’abri. Les pensées s’évadent, et notre esprit, par-dessus les nuages, voyage au grand soleil pour rejoindre celle qu’on aime, au-delà des océans, au-delà des montagnes, au-delà du temps.
Que dire de plus sur une si belle chanson de Paul Simon ?
Écoutons plutôt chanter la pluie…


Chanson à Cathy

La petite pluie que j’entends
Comme des souvenirs s’égrène
Douce et tiède, constamment
Chantant sur mon toit sa rengaine

Et à l’abri de mes pensées
A travers mes yeux rêveurs
Je vois au bout des rues détrempées
L’Angleterre où est mon cœur

Mon esprit distrait s’évapore
Mes pensées, si loin de mon corps,
Se couchent avec toi quand tu dors
Pour mieux t’embrasser à l’aurore

Et la chanson que j’écrivais reste en suspens
Je ne sais pas pourquoi je m’escrime
Sans y croire, en torturant
Les mots des chansons pour la rime

Et ces prétendues évidences
Auxquelles j’ai accordé foi
J’en doute et n’ai plus de croyance
Ma seule vérité, c’est toi

En regardant les gouttes de pluie
Qui tracent leur route et s’effacent
Je sais que je suis comme la pluie
Je n’ vais de l’avant que par ta grâce

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :