"You are always on my mind!"

mercredi 16 août 2017

Home for the Holidays



(There is no place like) Home for the Holidays






Sur une musique de Robert Allen et des paroles de Al Stillman, cette chanson est généralement associée aux fêtes de fin d’année. Elle a connu son plus grand succès grâce à l’interprétation de Perry Como (en 1954) (photo), puis celle des Carpenters (en 1984), suivies de nombreuses autres. Elle évoque, dans le contexte américain, la nostalgie des racines familiales et le réconfort qu’apporte le retour vers le foyer à l’occasion de la fête de Noël et du Thanksgiving
(Pour Murielle et Serge : Le Chœur des Souvenirs)


Rien n’est Mieux que Chez Soi pour les Fêtes

Rien n’est mieux que chez soi pour des fêtes heureuses
Car, aussi loin que l’on aille, ma foi
En cherchant l’atmosphère la plus chaleureuse
Pour les fêtes, rien n’est mieux qu’un doux chez soi

J’ai rencontré un gars du Tennessee sans cesse rêvant de
Pennsylvanie et de tartes au potiron
De Pennsylvanie vers le soleil du sud, les gens descendent
De l’Atlantique au Pacifique, ça fait de la circulation !

Rien n’est mieux que chez soi pour des fêtes heureuses
Car, aussi loin que l’on aille, ma foi
Pour l’amitié et la cuisine savoureuse
Pour les fêtes, rien n’est mieux qu’un doux chez soi

(Adaptation française : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :