"You are always on my mind!"

dimanche 18 octobre 2009

Blue Eyes Crying In The Rain


In the twilight glow I see her
Blue eyes crying in the rain
When we kissed goodbye and parted
I knew we'd never meet again
[...]




Cette chanson, écrite par Fred Rose, fut d'abord chantée par Roy Acuff puis par Hank Williams, avant d'être reprise avec un immense succès par Willie Nelson.

Le dernier regard, le dernier baiser, les derniers mots d'amour...
Et puis le souvenir...
Le souvenir de l'amour est comme une braise qui luit dans l'obscurité, dit la chanson, et notre regard ne peut s'en détacher.
Notre âme poursuit, sauvagement, sa quête d'espoir quand notre raison s'y refuse. Notre cœur se réchauffe au rayonnement de cette braise que seule la nuit nous permet de voir.
Fermant les yeux, sentant la chaleur des larmes couler sur nos joues, nous revoyons - nous revivons - les instants de bonheur, les peines, les joies, les troubles et les espoirs de la vie qui s'est achevée.
Elle reste en nous. Nous lui parlons. Elle nous parle. Nos pensées, nos gestes, nos humeurs en sont imprégnés. Elle fait partie de nous, désormais, et sa vie se prolonge ainsi.
... et si j'ai de l'eau dans les yeux, c'est qu'il me pleut sur le visage...


Ses Yeux Bleus Pleurant sous la Pluie

Dans l’ombre du soir, je voyais
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie ;
Je l’embrassais une dernière fois ;
Nous ne nous revîmes pas depuis.

L’amour ne laisse qu’un souvenir,
Comme une braise qui luit.
Dans mes rêves, je vois revenir
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.

Blancs comme neige sont mes cheveux ;
Mon cœur n’a connu que l’ennui.
Je vois son étoile dans les cieux,
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.

Mais, un jour, la main dans la main
Là haut enfin réunis
Nous suivrons le même chemin
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.

Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.
Ses yeux bleus pleurant sous la pluie.

(Traduction - Adaptation :Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :