"You are always on my mind!"

vendredi 10 janvier 2014

Rise






Eddie Vedder (sur la bande sonore du film « Into The Wild ») propose de « brûler comme en des trous noirs les sombres souvenirs »* : la force gravitationnelle d’un trou noir est telle qu’il engloutit tout ce qui passe à sa portée et que même la lumière ne peut en sortir. Si toutes les zones d’ombres de notre passé, les idées noires qui meublent les nuits blanches, les noirs remords, les sombres regrets et les souvenirs en demi-teinte sont ainsi happés et disparaissent de notre conscience, somme-nous pour autant libérés ? Pouvons-nous nous dresser contre tout ce qui opprime notre âme et rejouer notre vie avec plus de chances de succès ?
Les erreurs et les échecs peuvent entraîner tant de souffrance ou de honte que l’on s’en trouve paralysé par la peur de vivre à nouveau une telle épreuve. On peut alors se persuader que l’on est inapte au bonheur, porteur d’une tare indélébile, néfaste ou dangereux, et rester dès lors replié sur soi même, isolé et protégé par une carapace d’insensibilité :


Face à l’échec, certains réinvestissent leur affectivité dans d’autres directions, recherchant le pouvoir comme une vengeance contre le destin, infligeant la souffrance aux autres comme si cela compensait la leur, inspirant le respect ou la crainte comme substituts à l’amour.
D’autres se punissent eux-mêmes de leur échec, fermant leurs yeux, leurs oreilles, et leur cœur, prolongeant leur douleur passée comme si elle pouvait occuper la place et leur éviter de nouvelles souffrances.
Certains semblent souffrir moins qu’il ne font souffrir et sont toujours prêts à refaire les mêmes erreurs, qui deviennent dès lors des fautes : ils se gardent de réfléchir pour éviter de souffrir, mais détruisent eux-mêmes leur avenir, entraînant leurs proches dans leur perpétuelle déroute.
Quelques uns, cependant, sans considérer la souffrance comme le prix du bonheur, en font le principal motif de sa recherche : c’est parce que notre monde est fait de misères et de souffrance que nous devons tout faire pour rechercher le bonheur et le partager. Si la route est faite d’errements, d’embûches et d’écueils, le bonheur n’en est que plus désirable et nécessaire.
Il faut donc se dresser, se redresser, se battre, car c’est le sens même de la vie.
ALN

* Une autre interprétation considère les trous noirs (Black Holes) comme la seule issue possible de notre univers, donc comme le seul moyen de fuir les contraintes et les mensonges de la société.


Je Vais M’Insurger

C’est ainsi que le monde va
Et l’on ne sait pas
En quoi mettre toute sa foi
Ni c’ qu’elle deviendra

J’ vais m’insurger
Brûler tous les mauvais souvenirs
J’ vais m’insurger
Changer en or les erreurs

Le temps trop vite est passé
Pour s’adapter
Par les signes englouti soudain
Et c’est la fin

J’ vais m’insurger
C’est mon instinct que je suivrai
J’ vais m’insurger
Et mon va-tout, je jouerai

(Traduction - Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :