"You are always on my mind!"

dimanche 13 février 2011

A Hard Day's Night




Le titre de cette chanson (John Lennon / Paul McCartney) est aussi celui du 3ème album des « Beatles », ainsi que du film qui illustre l’apogée de la « Beatlemania », en 1964. Je suis profondément meurtri de n’avoir pas été capable de restituer l’originalité du titre, production accidentelle de Ringo Starr qui, au terme d’une longue session de travail au cours de laquelle il n’avait pas vu le temps passer, s’est exclamé « It’s been a hard day’s… » avant de constater, en regardant autour de lui, que la nuit était tombée depuis longtemps. Ce « Ringoisme », comme disait le groupe, est resté, et n’a pas peu contribué au succès du titre. La singularité du titre contraste du reste avec la relative banalité du texte. Néanmoins, la chanson est forte de l’évocation de la vie des banlieusards qui triment toute une journée et doivent ensuite affronter les fatigues et les aléas du retour chez soi par des trains ou métros bondés, soutenus par l’espoir de retrouver le bonheur simple de l’amour partagé.


Soir d'un Dur Jour

C'est le soir d'un dur jour
J’ai trimé du matin au soir
C'est le soir d'un dur jour
Je devrais dormir comme un loir
Mais une fois à la maison
Les choses que tu fais me font
Me sentir si léger

C’est pour que tu puisses t’acheter
Des choses que je trime toute la journée
Mais ça vaut la peine pour t’écouter
Dire que tu veux tout me donner
Pourquoi donc me lamenter
Quand je suis à tes côtés
Je me sens bien, tu sais

Avec toi,
La vie paraît plus légère
Avec toi,
Quand dans tes bras tu me serres, serres,
Oui

C'est le soir d'un dur jour
J’ai trimé du matin au soir
C'est le soir d'un dur jour
Je devrais dormir comme un loir
Mais une fois à la maison
Les choses que tu fais me font
Me sentir si léger

Oh…

Mais une fois à la maison
Les choses que tu fais me font
Me sentir si léger
Avec toi,
Quand dans tes bras tu me serres,
La nuit entière,
Oui

C'est le soir d'un dur jour
J’ai trimé du matin au soir
C'est le soir d'un dur jour
Je devrais dormir comme un loir
Mais une fois à la maison
Les choses que tu fais me font
Me sentir si léger
Me sentir si léger

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :