"You are always on my mind!"

dimanche 29 mars 2015

Choices










Léonard Cohen avait chanté (en concert à Mannheim en juin 2013), cette chanson de George Jones. Il en offre son premier enregistrement sur l’album « Can’t Forget ». On peut y lire les regrets de celui qui, s’approchant du bout du chemin, pense à toutes ses fautes, ses erreurs, ses faux-pas, et voudrait revenir en arrière pour refaire les choix dont il est toujours plus facile, a posteriori, de savoir quels étaient les bons et les mauvais. Il ne faudrait pas, cependant, s’en tenir à cette seule lecture, car cette chanson répond manifestement à « Bird on the Wire », comme pour dire qu’il a fait tous ces choix, bons ou mauvais, avec tout le poids de son humanité et toute la sincérité de l’espoir, usant de ce qu’il pouvait trouver de liberté tout en restant lui-même.
ALN


Choix

J’ai eu des choix
A faire depuis ma naissance
De petites voix
Me disaient bien ou mal
J’ n’en serais pas là si
J’ les avais écoutées
A vivre et mourir
Avec les choix que j’ai faits

J’étais tenté
Et tout jeune j’ai trouvé
Que j’aimais boire
Et je n’ai jamais arrêté
Ceux que j’aimais
Je les ai tous éloignés
Tout ça pour vivre et mourir
Avec les choix que j’ai faits

J’ai eu des choix
A faire depuis ma naissance
De petites voix
Me disaient bien ou mal
J’ n’en serais pas là si
J’ les avais écoutées
A vivre et mourir
Avec les choix que j’ai faits

Je dois payer
Pour les péchés que j’ai faits
Si je pouvais
Je courrais vers le passé
Mais je perds toujours
Au jeu d’ la vie que je joue
A perdre et mourir
Avec les choix que j’ai faits

J’ai eu des choix
A faire depuis ma naissance
De petites voix
Me disaient bien ou mal
J’ n’en serais pas là si
J’ les avais écoutées
A vivre et mourir
Avec les choix que j’ai faits

A vivre et mourir
Avec les choix que j’ai faits


(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :