"You are always on my mind!"

samedi 6 février 2010

Where are all the flowers gone?

Where have all the flowers gone?
Long time passing
Where have all the flowers gone?
Long time ago
Where have all the flowers gone?
Girls have picked them every one
When will they ever learn?
When will they ever learn?
[...]






Pete Seeger a écrit là, à partir d'une chanson populaire ukrainienne, un véritable "classique", aussi beau et simple qu'intemporel : une chanson qui s'insinue entre nos oreilles, et que nous retrouvons un jour, à partir d'un mot ou d'une note, comme si elle était là depuis toujours, et avec la conviction qu'elle sera toujours là. Les années, les siècles passeront, en effet, sans que nous comprenions que l'homme est le pire ennemi de l'humanité...
Cette merveille de chanson a été chantée par les plus grands artistes, parmi lesquels Joan Baez, Peter Paul & Mary, Harry Belafonte, mais aussi, en français, par Marlène Dietrich, Dalida, Francis Lemarque, et Guy Béart (dont l'adaptation est parfaite). 
Je présume que les adaptations françaises sont magnifiques, mais j'avoue ne pas les avoir consultées, pour éviter d'être influencé et pour rendre un hommage personnel à l'auteur, au risque de produire un piètre résultat. A vous de juger.




Toutes les fleurs, où sont-elles ?

Toutes les fleurs, où sont-elles ?
Du temps passé
Toutes les fleurs, où sont-elles ?
Du temps jadis
Toutes les fleurs, où sont-elles ?
Ceuillies par les demoiselles !
Mais quand comprendront-elles ?
Mais quand comprendront-elles ?

Où sont les demoiselles parties ?
Du temps passé
Où sont les demoiselles parties ?
Du temps jadis
Où sont les demoiselles parties ?
Chacune a pris un mari !
Mais quand comprendront-elles ?
Mais quand comprendront-elles ?

Que sont les garçons allés faire ?
Du temps passé
Que sont les garçons allés faire ?
Du temps jadis
Que sont les garçons allés faire ?
Ils sont allés faire la guerre !
Mais quand comprendront-ils ?
Mais quand comprendront-ils ?

Où sont donc les militaires ?
Du temps passé
Où sont donc les militaires ?
Du temps jadis
Où sont donc les militaires ?
Tous ont rejoint les cimetières !
Mais quand comprendront-ils ?
Mais quand comprendront-ils ?

Où sont passés les cimetières
Du temps passé
Où sont passés les cimetières
Du temps jadis
Où sont passés les cimetières
De fleurs ils sont recouverts !
Mais quand comprendrons nous ?
Mais quand comprendrons nous ?

(Traduction - Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :