"You are always on my mind!"

dimanche 28 octobre 2012

Mockingbird Hill








Cette chanson bucolique (texte de George Vaughn Horton, sur la musique d’une valse suédoise "Livet i Finnskogarna" enregistrée en 1915 par le célèbre accordéoniste suédois Carl Jularbo) fut chantée en 1951 par Patti Page ainsi que Les Paul et Mary Ford, puis par Slim Whitman.
Soulignée par une mélodie sautillante, elle cultive comme dans « Country Boy » le mythe éternel du bonheur d’une vie près de la nature, sa faune et sa flore. Il n’est pas certain que tous les agriculteurs partagent, en ces temps de crise, cette vision idyllique.
« O fortunatos nimium, sua si bona norint, agricolas », disait déjà Virgile…



Le Mont du Gai Pinson

Le soleil, au matin, vient par dessus le mont
Embrasser les roses au seuil de ma maison
Et mon cœur fait des bonds quand j’entends la chanson
Des oiseaux sur les branches au mont du gai pinson

Tra-la-la Twi-di-di-di - J’en ai le frisson
Le matin quand m’éveille le chant du gai pinson
Tra-la-la Twi-di-di-di - Paix dans la maison
Les fleurs vous accueillent au mont du gai pinson

Ma vieille mule et moi, les champs nous labourons
Avec une charrue achetée d’occasion
Une cabane en planches, un vieux moulin, un pont
C’est ma douce maison au mont du gai pinson

Le soir quand il fait bon, je grimpe sur le mont
Voir changer mon domaine au rythme des saisons
Rien que le ciel et moi, et mon vieux gai pinson
C’est ma douce maison au mont du gai pinson

Tra-la-la Twi-di-di-di - J’en ai le frisson
Le matin quand m’éveille le chant du gai pinson
Tra-la-la Twi-di-di-di - Paix dans la maison
Les fleurs vous accueillent au mont du gai pinson

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :