"You are always on my mind!"

dimanche 9 février 2014

Tecumseh Valley













Tecumseh était un chef indien Shawnee, qui tenta d’unifier les tribus autochtones pour défendre leurs territoires et leur culture contre les Américains et fit alliance, pour cela, avec les Anglais. Il mourut au cours de la guerre de 1812, et reste célèbre tant pour sa vision d’une nation indienne et sa bravoure que pour ses qualités humaines (il s’opposa toujours aux massacres qui suivaient les batailles, défendant les prisonniers contre la fureur vengeresse des vainqueurs).
Plusieurs villes d’Amérique du nord portent son nom : dans le Michigan, en Oklahoma, mais aussi en Ontario. On trouve un Mont Tecumseh, dans le New Hampshire, dans les Montagnes Rocheuses du Canada, ainsi qu’au Texas, dont est originaire Townes Van Zandt. C’est donc probablement cette région qui lui a inspiré la chanson triste et mélancolique « Tecumseh Valley », qui fut reprise, notamment, par Nanci Griffith et par Emmylou Harris.  
ALN

  
La Vallée de Tecumseh

On l’appelait « La Caroline »
D’un mineur, c’était la fille
Si libérée
Qu’il me semblait
Que le soleil la suivait

Son père l’envoyait
Dans la vallée
Craignant un hiver très long
A court de charbon
Sous les flocons
De la mauvaise saison

Elle disait qu’elle
Venait chercher
Du travail, pas des faveurs
Pour un salaire et
De quoi s’abriter
Elle était prête au labeur

Mais les temps étaient durs
A Tecumseh
Et les offres d’emploi rares
Mais elle a cherché
Et elle a trouvé
Chez Sally la gitane, au bar

Elle aurait eu de quoi rentrer
Chez elle à la fin de l’hiver
Mais ses rêves se sont enfuis
Quand elle apprit
La mort de son pauvre père

C’est depuis ce jour qu’elle fait le trottoir
De toute sa sensualité
Tant d’hommes à qui elle a plu
Sont revenus
Pour s’étendre à ses côtés

Sous l’escalier de chez Sally
Dans sa main on a trouvé
Sur un bout de papier
Un mot qui pleurait
« Adieu, toi, Vallée de Tecumseh »

On l’appelait « La Caroline »
D’un mineur, c’était la fille
Si libérée
Qu’il me semblait
Que le soleil la suivait

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :