"You are always on my mind!"

vendredi 21 novembre 2014

A Heart In New York








Art Garfunkel a chanté cette chanson de Benny Gallagher et Graham Lyle lors du concert historique qu’il donna avec Paul Simon à Central Park en 1981, soulevant l’enthousiasme des 500 000 personnes rassemblées à cette occasion. « A Heart in New York » décrit l’émotion que ressent le voyageur de retour vers sa ville, lorsqu’il en aperçoit, par le hublot de l’avion, les premières formes et les premières lumières. New York, ville des contrastes entre ombre et lumière, richesse et misère, culture et décadence, générosité et violence, exerce une fascination sur le monde par les symboles qu’elle brandit, et par tous les excès qui témoignent de sa pleine humanité, pour le meilleur et pour le pire…
ALN


Un Cœur à New York

New York,
Vers tes gratte-ciel en avion
De Londres, je reviens
A ta porte.
New York,
Le lac de Central Park luit
Où l’on dit qu’il ne faut pas aller la nuit.

New York,
Comme on te voit au cinéma
Mais tu es bien réelle pour moi
Il y a un cœur
Un cœur qui bat à New York

Un cœur à New York,
Sur l’asphalte, une fleur.
Je chante au rythme des battements de ton cœur
Un cœur à New York,
Des yeux d’amour,
Une porte ouverte à l’ami pour la nuit.

New York,
Tes pensées dans l’argent s’abiment.
Je n’y changerai par mes rimes
Pas un centime.
Alors, à toi, New York !


(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :