"You are always on my mind!"

lundi 2 février 2009

Anniversary Song


"Oh, how we danced on the night we were wed!
We vowed our true love, though a word wasn't said.
The world was in bloom. there were stars in the skies,
Except for the few that were there in your eyes."
[...]





Chanson de Al Jolson and Saul Chaplin, reprise par de nombreux artistes, notamment Tom Jones, et devenue chanson-culte au point d'être de temps à autre parodiée, elle prend pour cadre un anniversaire de mariage, et donne l'occasion aux (vieux) époux de jeter un regard sur le passé, et de revivre l'instant magique de leur mariage.

Cependant, le charme de cette chanson ne repose pas que sur la nostalgie. Du reste, bien souvent, les noces sont une période, pour les époux, de stress et d'agitation plus que de tendre intimité.

Ce que peut ou veut célébrer cette chanson, ce sont plutôt ces quelques instants de la vie d'un couple où, dans une émotion commune,
une main cherche l'autre,
les doigts se serrent,
les cœurs battent,
les âmes se rejoignent.

Le temps qui passe ne fait qu'accroître l'intensité et la valeur de ces instants,
où toute une vie d'amour se trouve concentrée...

Du "big bang" au "big pang" !


Les Noces d'Or

Comme nous dansions, le soir de notre union ;
Nos cœurs proclamaient l’amour que nous taisions :
Le monde fleurissait ; les étoiles dans les cieux
Brillaient moins que celles qui brûlaient dans tes yeux.

Quand nous étions enlacés, face à face,
Les anges chantaient les louanges de ta grâce,
Deux cœurs battaient ensemble, murmurant
« Je t’aime tant ».

A l’aube, le soleil incendia les nuées ;
La nuit s’effaçait, mais la danse continuait.
Puissions nous, revivant ce sublime instant,
Voir que notre amour a résisté au temps.

Quand nous étions enlacés, face à face,
Les anges chantaient les louanges de ta grâce,
Deux cœurs battaient ensemble, murmurant
« Je t’aime tant ».

(Traduction : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :