"You are always on my mind!"

samedi 4 février 2012

Blueberry Hill







Ce ne sont pas les fleurs, mais les fruits (les myrtilles, appelées “bleuets” au Québec) qu’ont chanté les plus grands comme Gene Autry, Fats Domino, Louis Armstrong, Little Richard, Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Skeeter Davis, et tant d’autres, sur l’une des mélodies les plus connues du début des années 1940 (musique de Vincent Rose, paroles de Al Lewis).
Cette chanson mêle tendresse et mélancolie à l’évocation d’un amour passé, mais le souvenir de l’amour n’est jamais vraiment triste, et si la fameuse colline a oublié le passage des amants d’un soir, auxquels tant d’autres ont succédé, eux-mêmes gardent au fond de leur cœur la trace d’un bonheur.



Le Mont des Bleuets

Tus m’as libéré   au mont des bleuets
Au mont des bleuets,   quand je t’ai trouvée
La lune veillait   au mont des bleuets
A ce que nos rêves   soient réalisés

Le vent dans le saule chantait
Sa chanson d’amour
Mais nos vœux d’éternité
N’ont duré qu’un jour

Tu restes en moi   bien que séparée
Tu m’as envouté   au mont des bleuets

Le vent dans le saule chantait
Sa chanson d’amour
Mais nos vœux d’éternité
N’ont duré qu’un jour

Tu restes en moi   bien que séparée
Tu m’as envouté   au mont des bleuets

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

1 commentaire:

  1. J'ai mis le mont des bleuets en ligne.
    http://www.youtube.com/user/zeugmaboundless

    RépondreSupprimer

Vous avez la parole :