"You are always on my mind!"

samedi 7 mai 2011

Love And War

When I sing about love and war




Une somptueuse ballade que nous offre Neil Young dans son dernier album, avec sa simple guitare soulignant une mélodie discrète mais pénétrante, et sa voix vieillissante renforçant le caractère pathétique de cette description d’une humanité désespérante : la thèse amoureuse, l’antithèse guerrière, et la croyance, la prière, la religion, que chacun utilise à son compte. Ce qui devrait rapprocher et unir les hommes est précisément ce qui les divise et les oppose.
« Dieu, s’il existe, il exagère » chantait Georges Brassens.
« Les voies du Seigneur sont impénétrables » nous répondent les hommes d’église.
Pourquoi Dieu nous aurait-il créés et dotés d’un cerveau pour ne pas nous en servir ? Faut-il croire, suivre, obéir, et partir en guerre contre tous ceux qui ne pensent pas comme nous, alors que, précisément, dans cette croyance aveugle, nous abandonnons toute pensée ou réflexion personnelle ?
« Non, les braves gens n’aiment pas que l’on suive une autre route qu’eux » (encore Brassens). Le cœur humain a besoin d’amour. A-t-il besoin de haine ? La désignation d’un ennemi n’est-elle pas une autre forme d’exploitation et d’asservissement ? La religion n’est-elle pas l’outil usuel en la circonstance ? Combien d’innocents ont été et sont-ils massacrés au nom de Dieu (qui reconnaîtra les siens, bien sûr) ?
Et, de tout temps, les baladins ont chanté la guerre autant que l’amour…


Amour et Guerre

Quand je chante l’amour et la guerre
Ce que je dis, je ne sais guère
J’ai connu l’amour, et j’ai vu tant de guerres
J’ai vu tant de gens en prière
Prière pour Allah, et prière au Seigneur
Mais surtout prières d’amour et de guerre

Prières d’amour et de guerre
Prières d’amour et de guerre

J’ai vu partir en guerre tant de jeunes gens
Laissant leur jeunes épouses qui soupirent
En tentant d’expliquer cela à leurs enfants
Mais sans vraiment y parvenir
Elles essayaient de leur dire et d’expliquer
Pourquoi papa ne reviendrait jamais

Papa ne reviendra pas
Papa ne reviendra pas

J’ai dit tant de choses que je ne peux retirer
Mais j’ignore si vraiment je le voudrais
Tantôt chansons d’amour
Tantôt chansons de guerre
Depuis les rues de Toronto
J’ai chanté la justice sur un accord faux
J’essaie encore de chanter amour et guerre

La plus triste chose qui soit au monde
C’est de briser le cœur qui vous aime
J’ai fait une erreur, j’en ai fait une seconde
Mais nous persévérons quand même
J’essaie encore de chanter amour et guerre

Je chante l’amour et la guerre
Je chante l’amour et la guerre

Quand je chante l’amour et la guerre
Ce que je dis, je ne sais guère
J’ai connu l’amour, et j’ai vu tant de guerres
J’ai vu tant de gens en prière
Prière pour Allah, et prière au Seigneur
Mais surtout prières d’amour et de guerre

Prières d’amour et de guerre
Prières d’amour et de guerre
Amour et Guerre

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :