"You are always on my mind!"

dimanche 5 juin 2011

What a Diff’rence A Day Made




Et voici la 250ème traduction de Polyphrène !
"What a Diff'rence a Day Made" est l’adaptation en langue anglaise, par Stanley Adams, de la chanson populaire mexicaine « Cuando Vuelva A Tu Lado » de María Grever en 1934. Son succès fut assuré en anglais par The Dorsey Brothers en 1934, puis par Dinah Washington (photo) en 1959. L’interprétation d’Esther Phillips en 1975, plus rapide et plus rythmée, résonne encore dans toutes les oreilles.

Tant de choses peuvent en effet changer en un jour ! Notre vie est jalonnée de ces événements qui marquent un « avant » et un « après ». Certains étaient attendus, prévus, anticipés et l’expectation ne les rendait que plus désirés (mariage, naissance, diplôme… ) ou redoutés (un départ, le décès d’un proche malade). D’autres sont survenus sans préavis et nous ont frappés comme la foudre (un accident, l’annonce de la maladie… ).

« What a Diff’rence a Day Made » chante résolument le bouleversement définitif qu’apporte l’amour dans une vie, éclairant d’une lumière chaude les moindres détails, transfigurant la banalité quotidienne, donnant un sens à toute chose.
Quand l’amour est passé dans un cœur, on en trouve toujours les traces… comme celles de l’eau sur une planète aride.


Un Jour Fait la Différence

Un jour fait la différence
Ces vingt-quatre petites heures
Nous offrent soleil et fleurs
Au lieu de pluie et malchance

Jadis, mes jours étaient gris
Aujourd’hui, tout me sourit
Je n’ me sens plus seule de nuit
Depuis qu’on s’est dit oui

Un jour fait la différence
L’arc en ciel de notre alliance
Au ciel toujours s’élance
Depuis ce baiser, quel bonheur intense

C’est le paradis quand l’amour est au menu
Un jour fait la différence
Et quelle différence fais-tu !

Un jour fait la différence
L’arc en ciel de notre alliance
Au ciel toujours s’élance
Depuis ce baiser, quel bonheur intense

C’est le paradis quand l’amour est au menu
Un jour fait la différence
Et quelle différence fais-tu !

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :