"You are always on my mind!"

mardi 6 janvier 2009

Hurt


"I hurt myself today
To see if I still feel
I focus on the pain the, only thing that's real
The needle tears a hole,
The old familiar sting
Try to kill it all away
But I remember everything"[...]




Chanson de Peter Murphy et Trent Reznor (Nine Inch Nails), reprise brillamment et de façon quasi emblématique par Johnny Cash. Son interprétation reste difficile, et fait l'objet de débats approfondis sur le site des auteurs. La traduction implique donc un choix, et c'est à vous de juger de la pertinence du mien.

Le thème général est par contre très clair : celui de l'anesthésie, l'engourdissement progressif des sentiments sous l'effet de la souffrance morale prolongée, comme cela a déjà été évoqué ici à propos de "I am a Rock", de Paul Simon.




Douleur

Je me suis piqué pour voir
Si encore je ressens
Il n’y a que la douleur
Qui existe vraiment.
Comme une bonne vieille piqûre,
L’aiguille a fait un trou ;
J’essayais de l’effacer
Mais je me souviens de tout.
Que suis-je devenu ?
Abandonné
Par tous mes amis,
Tous ceux que je connais.

Tu peux l’avoir entière,
Ma misère d’empire.
Je te laisserai faire,
A ton tour de souffrir.

J'ai ma couronne d’épines,
J' suis au pilori,
Mes pensées morcelées,
Mon esprit en débris.
Le temps, comme une patine
Estompe les sentiments.
Tu n’es plus la même,
Moi, je suis comme avant.

Que suis-je devenu ?
Abandonné
Par tous mes amis,
Tous ceux que je connais.

Tu peux l’avoir entière,
Ma misère d’empire.
Je te laisserai faire,
A ton tour de souffrir.

Si je pouvais revivre
Plus loin à mille lieues,
Je m’ débrouillerais,
J’ m’en sortirais mieux.

(Traduction : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :