"You are always on my mind!"

jeudi 23 octobre 2008

Morning has broken


"Morning has broken,
Like the first morning
Blackbird has spoken,
Like the first bird
Praise for the singing,
Praise for the morning
Praise for the springing
Fresh from the word..."

Est-ce vraiment une surprise que cette chanson sublime ait un matin surgi dans ma tête ? Depuis que Cat Stevens a fait de cette chanson "traditionnelle" d'Eleanor Farjeon un succès international, elle est devenue, à juste titre, une référence universelle. Son mysticisme préfigure bien l'évolution personnelle de Cat Stevens, et sa mélodie exhaltée exprime parfaitement les élans de son âme.

Ma tentative de traduction reste bien maladroite, tant il est difficile de respecter l'esprit et le style du texte tout en suivant le rythme imposé par la mélodie. J'ose à peine la livrer, mais j'espère pouvoir la faire par la suite bénéficier des critiques et suggestions que les lecteurs voudront bien proposer. Merci d'avance.


L’aube a éclaté

Comme au premier jour,
L’aube a éclaté

Comme au premier jour,
Le merle a chanté

Merci pour le chant,
Merci pour l’aurore

Merci pour le monde
Qui vient d’éclore


La nouvelle ondée,
Du ciel éclairée

Sur l’herbe irisée
Par la rosée

Merci pour la vie
Du jardin béni

Sous ses pieds surgi
En harmonie


Mienne est la lumière,
Mien est le matin

Né de la lumière
Du paradis

Merci avec joie,
Pour chaque matin

Encore une fois
Par Dieu produit


Comme au premier jour,
L’aube a éclaté

Comme au premier jour,
Le merle a chanté

Merci pour le chant,
Merci pour l’aurore

Merci pour le monde
Qui vient d’éclore


(Traduction : Polyphrène)

7 commentaires:

  1. En effet, "un" merle a chanté sonne mieux, mais je craignais d'une part de ne pas respecter parfaitement la métrique des strophes, ce qui est toujours délicat lorsqu'elles sont aussi brèves, d'autre part de trahir l'auteur qui a écrit "Blackbird" et non "A" ou "The blackbird".
    L'absence de l'article semble désigner ce merle comme un être précis (et non un simple représentant de l'espèce). Essayons donc avec "Le".
    Merci pour la contribution.
    Polyphrène

    RépondreSupprimer
  2. Ces paroles sont-elles libres de droits ? Peuvent-elles être reprises dans une édition avec mention du traducteur ?

    RépondreSupprimer
  3. Ces paroles sont-elles libres de droits ?
    Oui et Non
    Oui pour ce qui me concerne, car mes traductions n'ont aucun but lucratif.
    Non pour l'auteur du texte original, qui conserve, me semble-t-il, la propriété intellectuelle de son oeuvre, même traduite.
    En pratique, je ne pense pas que cela pose de problème pour une utilisation non commerciale, et je serais très honoré que le traducteur soit mentionné. Pour une édition proprement dite, il me semblerait plus prudent de solliciter l'accord de l'auteur du texte anglais original. Je suis persuadé que la plupart des auteurs répondrait positivement.
    Je reste à votre disposition. Merci pour votre intérêt
    Polyphrène

    RépondreSupprimer
  4. Un merle a chanté
    Mon ange est passé.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le sensibilité de vos traductions.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour votre visite et ce commentaire, qui me réconforte...
    Et meilleurs voeux pour une heureuse année 2013
    Polyphrène

    RépondreSupprimer

Vous avez la parole :