"You are always on my mind!"

dimanche 26 octobre 2008

Peace in the valley


"Oh well, I’m tired and so weary
But I must go alone
Till the lord comes and calls, calls me away, oh yes
Well the morning's so bright
And the lamp is alight
And the night, night is as black as the sea, oh yes

There will be peace in the valley for me, some day
There will be peace in the valley for me, oh Lord I pray
There'll be no sadness, no sorrow
No trouble, trouble I see
There will be peace in the valley for me, for me

Well the bear will be gentle
And the wolves will be tame
And the lion shall lay down by the lamb, oh yes
And the beasts from the wild
Shall be lit by a child
And I'll be changed, changed from this creature that I am, oh yes

There will be peace in the valley for me, some day
There will be peace in the valley for me, oh Lord I pray
There'll be no sadness, no sorrow
No trouble, trouble I see
There will be peace in the valley for me, for me"




Un grand classique, quasi incontournable, cette chanson de Thomas A Dorsey, chantée par d'innombrables artistes dont Elvis Presely, Johnny Cash, et Jim Reeves, dont la version a ma préférence...

En dépit de mon allergie au mysticisme, je ne peux rester indifférent à cette lente mélodie, qui soutient l'espoir d'arriver au bout du voyage pour trouver enfin la sérénité et la paix.

La fin des soucis, des angoisses, des souffrances,
la fin des questions, la fin des doutes,
la fin des remords et la fin de la honte,
la fin de la peur...

Ma vie me fait souvent penser au trajet d'un équilibriste sur son fil. Il a hâte d'arriver mais ne peut presser le pas de peur de tomber.

J'ai hâte d'arriver, mais je comprends en m'approchant du but que l'arrivée n'est autre que la fin de la vie... et je reste sur mon fil, hésitant, tremblant, souffrant.


La Paix dans la vallée

Oh, je suis si las et fatigué
Seul je dois m’en aller
Jusqu’à ce jour où Dieu va me rappeler, Oh oui
Et l’aube rougira
Et la lampe brillera
Mais la nuit est aussi noire que la mer, Oh oui

La paix viendra dans la vallée pour moi, à son heure
La paix viendra dans la vallée pour moi, Oh Seigneur
Il n’y aura ni tristesse, ni douleur
Ni chagrin, je vois
La paix viendra dans la vallée, pour moi, pour moi

Et l’ours deviendra doux
Dompté sera le loup
Et le lion aux côtés de l’agneau s’endormant,
Les fauves obéissant
A la voix d’un enfant
Je renaîtrai, libéré de ce corps vieillissant
Oh oui

La paix viendra dans la vallée pour moi, à son heure
La paix viendra dans la vallée pour moi, Oh Seigneur
Il n’y aura ni tristesse, ni douleur
Ni chagrin, je vois
La paix viendra dans la vallée, pour moi, pour moi

(Traduction : Polyphrène)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez la parole :